Record de chaleur pour les 3 premières semaine de Juillet

Oui, il fait en été. Cependant au cours dees trois premières semaines du mois de juillet relèvent de l'incroyable et de l'exception. Mais les températures et la durée de la canicule restent inférieurs à l’année 2003. 

Des records de chaleur Juillet dans certaines villes

Autant dire que ce mois de juillet s'annonce d'ores et déjà comme un des mois les plus chauds en France depuis l'existence des relevés de temprératures. 
Sur les trois premières semaines du mois de juillet, la température moyenne à l'échelle de la France affiche 24 °C, soit plus de 3°C au-dessus de la normale d'un mois de juillet.

Les principales villes concernées par ce record sont Lyon, Mâcon, Clermont-Ferrand, Grenoble, Dijon, Strasbourg, Nancy, Toulon, Bastia, Besançon, Saint-Etienne, Embrun, Chamonix, Annecy, Besançon, Lons-le-Saunier,  et Limoge. 

D'une façon générale, ces trois premières semaines sont les plus chaudes jamais observées du Limousin jusqu'à la façade orientale du pays (de l'Alsace à la Corse), particulièrement en Auvergne. Cette forte anomalie de température est principalement due aux températures maximales, supérieures à la normale du Centre au Nord-est de 5 à 7°C. C'est dans le Nord-est que l'anomalie est le plus marquée, avec une température moyenne supérieure de 5,2°C à la normale.

En somme, un mois de juillet dans la lignée de ce début d'année particulièrement chaud à l'échelle de la planète. Juin 2015 a notamment été le plus chaud sur le globe depuis 1880.